Étape Fc

Du refuge de Chivasso/Savoia au refuge Benevolo par le col de Basei

  • Famille sportive
  • Groupe
  • Patrimoine

Informations Utiles

Pays traversé : Italie

Dénivelé positif +867 m

Dénivelé négatif -1156 m

Durée 6 h

Distance 12 km

Niveau Difficile

Détail du parcours

Sous
étapes

Du refuge Chivasso/Savoia jusqu’au début de la rocaille

1 h 35

2.90 km

+300 m

-54 m

Sous le refuge Chivasso en descendant tout droit, on croise la route goudronnée. Sur la gauche, un panneau indique le départ de l’itinéraire. Après quelques minutes, le sentier s’élève à travers les prés, on laisse à notre droite l’embranchement qui va à la ferme d’alpage ( en direction du Taou Blanc et du col Leynir) pour aller à gauche vers le ruisseau du Rosset. Après l’avoir traversé, on chemine sur le plateau  en croisant une deuxième fois le même ruisseau. Avant le lac Leytà, un panneau fléché marque la bifurcation à gauche vers le col Basei.

Le sentier d’herbe et de terre s’incline vraiment en faisant des lacets puis il surmonte un passage légèrement aérien.

Une partie équipée de cordes fixes et quelques marches en fer débouchent successivement sur un endroit plus plat et rocailleux.

De la rocaille au col Basei

1 h 15

2.10 km

+422 m

-43 m

En continuant vers le sud-ouest, le sentier forme un demi-cercle sans pour autant gagner de l’altitude. Puis, on passe une zone détritique sur un terrain rocheux marqué par plusieurs des cairns, cela suppose que durant la saison des névés persistent jusqu’au col Basei( 3175m). Sur cette dernière partie, le sentier disparaît.  Il y a alors 2 ou 3 routes possibles signalées par des cairns pour accéder au col Basei. Celui-ci est matérialisé par une pyramide assez imposante. En option, Il faut compter 20mn pour gravir la pointe Basei sud.

Du col a Punta Basei

20

1 km

+125 m

-3 m

Après une partie étroite, le sentier parcours une croupe assez large qui nous permet d’admirer à gauche le glacier de Basei. Même sans la neige, c’est une partie facile jusqu’au pied du rocher sommital.

Ici, la trace s’achève au bout de quelques virages en versant et après le franchissement de la crête située sous le dernier ressaut rocheux de la face orienté à l’est. La paroi de 15m est découpée d’appuis francs mais surtout, elle est équipée d’une corde fixe. Au-dessus, la crête finale est proche du sommet. Constituée de cailloux, la traversée demande un minimum d’attention. Depuis la croix, le panorama à 360°C est somptueux.

Descente jusqu’au refuge Benevolo

2 h 30

6.40 km

+20 m

-1053 m

Depuis le grand cairn qui caractérise le col, on marche 100m sur cette confortable crête, puis on descend à gauche sur un sentier de cailloux assez raide qui tourne et qui suit les cairns qui pointent vers le fond de la vallée.

Ensuite, on rejoint la trace bien visible du sentier sur la moraine qui descend vers les prés herbeux. Au passage, le sentier passe au-dessus d’une brève écaille rocheuse inclinée avant de parcourir les pâturages habités par d’innombrables marmottes. Après le passage au-dessus d’une gorge érodée par les eaux glaciaires, nous arrivons au refuge du Benevolo.

Points d’intérêts

  • Depuis le sommet de Punta Basei le panorama à 360° et vraiment impressionnant. les pointes principales : en partant du nord vers l’est Grand Combin, PrésTaou Blanc, Dent d’Herens, Cervino, Grivola et Rosa, Grand Paradis, la Tresenta, Becca di Montchair et pointe Foura forment une belle couronne au-dessus des lacs du Nivolet et de Ceresole Reale. Le Levana au sud-est, au sud Ciamarella, l’Albaron, la Grande Aiguille Rousse, Sud-ouest devant Pointe Bousson et la Pointe de la Galise. En arrière plan à l’ouest la Grande Motte et la Grande Casse, La Tsanteleina, la Grande et la Petite Sassière. Enfin, au nord-ouest, la Grande Traversière et le Mont-Blanc.
  • Juste avant le sommet il y a une fenêtre à travers le rocher.

Sécurité

Avant la sortie, il est important de :

  • s’informer (conseils auprès de professionnels – moniteurs, guides-) ; choisir une activité et un parcours adapté à votre condition physique, à votre motivation et à votre expérience ; tenez compte de ceux qui vous accompagnent ; prenez connaissance de la météo du jour et n’hésitez pas à renoncer si les conditions de pratiques sont défavorables.
  • Se préparer : ne partez jamais seul, vérifiez votre matériel, réservez votre place au refuge, vérifiez votre assurance individuelle.
  • S’équiper : emportez avec vous de quoi vous alimenter et vous hydrater ; des vêtements adaptés à l’activité ; une carte.

Équipement

  • Chaussures de marche
  • De quoi se protéger du soleil
  • Coupe-vent
  • Vêtement de pluie
  • Lampe frontale